L'Histoire du gardien de la cité

Vauban accorde la plus grande importance à la défense des hauteurs dominant la ville, sans laquelle il estime que la place ne vaut rien. Le fort est bâti sur un éperon rocheux à flanc de montagne en 1681. Il assure la surveillance de la vallée de la Têt et forme, avec les remparts de Villefranche, un ensemble défensif redoutable. Il se situe à 180 mètres au-dessus du niveau de la Têt, sur la crête de la montagne de Belloch tel un roi. Le fort pouvait accueillir 50 à 100 hommes de garnison en temps de paix et avait un fonctionnement autonome en cas de siège. Sa fortification épouse le relief montagneux, une vraie prouesse architecturale. 

Comment conquérir le fort ? 

Pour accéder au fort, il faut emprunter, depuis Villefranche-de-Conflent, un escalier souterrain aux marches de marbre rose, coiffé d’une voûte de pierre de taille. L’ascension vaut le détour avec un dénivelé de 180 mètres et un total de 734 marches exactement.
Vauban avait, dès l’origine, imaginé ce souterrain qui relierait le fort à la cité de Villefranche. Mais faute de moyens financiers, le projet est abandonné. Il sera réalisé presque 200 ans plus tard par Napoléon.

Pour les moins sportifs, des transferts en 4x4 sont organisés au départ du village par les propriétaires du fort depuis le "Bar le Canigou". On peut aussi rejoindre le fort à pied par un sentier et descendre par le souterrain après la visite. 

La visite du fort

Cette fortification qui pouvait loger une garnison de 50 à 100 soldats est surprenante de par sa situation et son accessibilité. Elle s’élève sur trois niveaux et offre depuis le chemin de ronde, un panorama exceptionnel sur les vallées et le majestueux Canigou. Les échauguettes placées à chaque pointe de la place forte sont caractéristiques de l’oeuvre de Vauban.
À l’intérieur, on découvre les différents casernements, une chapelle et sa crypte. La citerne avec sa cuve de 70 000 litres permettait d’assurer les besoins en eau de la garnison. Entre les bastions et les canonnières, ne pas manquer la prison des Dames où ont été enfermées sous Louis XIV, les célèbres et médiatiques empoisonneuses.

 

Le fort Libéria pratique 

L'accès 

Direction Villeranche de Conflent. 
Emilie a visité le Fort et vous en parle sur son article de blog, suivez-la ! 

Les visites 

Visites commentées régulières ou libres. Le restaurant du fort peut aussi vous accueillir pour une pause fraîcheur. 

Horaires 

  • Ouvert du 01/06 au 31/09 : de 9:00/20:00 
  • Ouvert du 01/10 au 31/05 : de 10:00/18:00
  • Pendant la période hivernale le Fort Libéria est ouvert tous les jours 10:00/16:00 

Coordonnées 

66500 VILLEFRANCHE DE CONFLENT
Tél : 33 (0)4 68 96 34 01
www.fort-libéria.com 

Suivez nos experts de la destination !