La destination Conflent CanigóSon patrimoine, sa nature préservée, sa montagne sacrée… Et pourquoi ne pas se promener au cœur de ce massif ? Non pas en arpentant les centaines de kilomètres de sentiers de randonnée pédestre ou VTT, mais en découvrant le cœur même de ces montagnes, dans les entrailles du Massif du Canigó.
Vous cherchez une idée fraicheur ? Une activité ludique et familiale ? Alors suivez-moi, aujourd’hui j’ai testé pour vous : la spéléologie.

En route vers le centre de la terre

Et c’est avec Jérôme, moniteur de spéléologie chez Exploration Pyrénéenne, que les participants ont rendez-vous. Parmi eux, deux familles avec des enfants de 8 ans.
Tout l’équipement est fourni par Jérôme : combinaison, gants, casque, lampe frontale, harnais et… bottes ? Bon pourquoi pas.

Revêtus de notre bel habit rouge et équipés jusqu’aux dents, nous entamons une petite marche de 15 minutes pour retrouver l’entrée de la grotte. Jérôme dispense ses premières explications et c’est assis que nous pénétrons dans le cœur du massif. Première vision des lieux : une très grande salle, très riche avec différents points d’intérêts que notre moniteur nous explique.
Enormément de chauves-souris viennent se réfugier dans ces grottes pour se reproduire, tellement, que l’endroit est désormais un site naturel protégé pour les chiroptères.
En continuant la progression dans ces grandes salles, on peut remarquer les traces de suie prisonnières des quelques concrétions au-dessus de nos têtes, qui nous rappellent que cette grotte était bien connue de nos ancêtres du mégalithique et probablement même avant. Et connue également des ours des cavernes, disparus depuis des millénaires, ce que notre guide nous signalera en observant des vasques creusées au sol.

Première surprise !

Après quelques minutes de marche, Jérôme nous réserve sa première surprise : le puits. Une belle descente en rappel par une ouverture au sol sur presque 6 mètres, que les enfants descendront avec facilité et bonheur.
S’enchainent alors dans la descente successions de salles où se révèlent de jolis cristaux d’aragonites.

Surprise du chef !


Suite à quelques petites grimpettes et courts passages en rampant, l’heure est venue de la deuxième surprise de notre moniteur : une montée de paroi avec changement de cordes, pour finir par une belle descente en rappel… les pieds dans l’eau ! D’où l’utilité des bottes !

Le canyon

Car à partir d’ici, méandres et petits ruisseaux souterrains s’enchainent. Et la facilité est de mise pour les enfants, qui évoluent rapidement en passant sous les arches formées par l’érosion. Quant aux adultes… On enjambe !
 

Vers la sortie !


Après cette zone, quelques insectes commencent à apparaitre, signe que la sortie est proche. C’est après une dernière montée que nous rejoignons l’extérieur, pleins de boue mais le sourire aux lèvres, à tout juste 10 mètres en contrebas de l’entrée. 3 kilomètres sous terre, 2 heures de pratique dans la bonne humeur et l’émerveillement, ça valait bien un petit diplôme avec mention que Jérôme distribuera à tous les participants.

En conclusion

Une activité insolite à conseiller à toute la famille, qui permet de passer un bon moment fraicheur (15°C toute l’année dans la grotte) et qui donne un autre regard sur la montagne.

Les informations pratiques : 

- Plusieurs moniteurs sont à votre disposition dans la destination Conflent Canigó
- Prévoir chaussettes, sous-vêtements de sport et de l'eau.

 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.