"Dis maman, quand est ce qu'on ira visiter le Fort Libéria ?"

Je ne sais plus combien de fois je l'ai entendu de la bouche de ma fille à chaque fois qu'on descendait de Vernet-les-Bains en direction de Prades.

C'est vrai qu'elle en impose cette sentinelle qui domine Villefranche-de-Conflent, un des plus beaux villages de France. A flanc de montagne, le Fort Libéria, classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO se dresse comme un soldat protégeant la cité fortifiée. Impossible de ne pas y poser le regard quand on descend de la Cerdagne, de la Vallée du Cady ou qu'on arrive de Prades.

Alors, c'est décidé, aujourd'hui, on y va !

Baskets aux pieds, sac à dos garni d'un petit en-cas et d'une bouteille d'eau, en route , direction ► le Fort Libéria !

Il existe plusieurs possibilités pour accéder à l'entrée du fort : des navettes du départ de Villefranche-de-Conflent, un sentier pédestre qui démare à proximité du parking de la gare du Train Jaune (environ 30 minutes de marche) et le fameux souterrain de 734 marches (et non pas 1000 !).

Nous décidons d'opter pour cette dernière possibilité.

Arrivées sur Villefranche-de-Conflent, nous trouvons l'entrée du soutterain après avoir emprunté les rues Saint Jean et Saint Pierre. On traverse la voie ferrée en faisant attention et enfin nous arrivons devant cette porte ouverte vers...l'inconnu !

Après avoir réglé notre visite, nous commençons l'ascension.

Comme beaucoup, nous comptons les marches, mais petit à petit, nous les oublions pour découvrir le paysage qui s'offre à nous à chaque palier. Le Canigou est majestueux d'ici. Nous prenons de la hauteur trés rapidement et sommes ébahies par la construction. Bien cachées et protégées par des murs d'une épaisseur incroyable, nous nous imaginons facilement soldats entrain de veiller sur notre contrée.

Après une bonne vingtaine de minutes de marche, nous arrivons à l'entrée du château après avoir passé une dernière porte certie du Fer du Canigou. Nos jambes chancellent.

Nous sommes accueillies par le personnel du château qui met à notre disposition un plan guide pour la visite en automonie.

Nous qui pensions en avoir fini avec les marches, nous découvrons qu'il en reste encore plus de 200 ! Les voilà donc ces 1000 marches !

Nous partons donc à l'assaut du château, arpentant chemins de ronde et galeries de contrescarpe. Nous rencontrons même les fameuses empoisonneuses emprisonnées ici sous le règne de Louis XIV.

Une bonne heure est nécessaire pour découvrir tous les recoins de cette bâtisse insaisissable.

Avant de redescendre, nous prenons le goûter (rafraîchissements et gourmandises sont également proposés par le Fort).

Nous préférons emprunter le même itinéraire qu'à l'aller, car le temps se couvre. S'il pleut, nous serons donc à l'abri.

20 minutes plus tard, nous voici donc revenues au point de départ, les jambes encore tremblantes, une fois de plus !

Le soleil est de retour. Nous terminons notre après-midi comme de vraies touristes à flâner dans les ruelles typiques et commerçantes de Villefranche-de-Conflent avant de rentrer à la maison.

Informations pratiques

Si vous souhaitez visiter le Fort Libéria, les informations pratiques (tarifs, horaires et accès) sont ici.

Avez vous pensé à la Carte Ambassadeur du Conflent ?

Vous avez une résidence principale ou secondaire dans la Communauté de Communes du Conflent-Canigó, vous recevez régulièrement des amis ou de la famille et vous aimez leur faire découvrir notre joli coin de Paradis ? Demandez maintenant votre carte Ambassadeur du Conflent en vous inscrivant gratuitement ici.

 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.